Mozart, Beethoven... Que d'émotions

Le vendredi 25 mai à 19 h 30

Mozart compose et joue son quintette pour piano et vents à Vienne en 1784 (six ans avant sa mort) ; il le considérait comme la plus belle oeuvre qu’il ait jamais réalisée.                                                                            Beethoven, après avoir joué cette pièce de Mozart, eut l’idée d’écrire un quintette pour la même formation inédite et originale (malheureusement jamais reprise depuis), tout en s’inspirant de son prédécesseur auquel il vouait une très grande admiration.                          Ces deux chefs d’oeuvres de l’histoire de la musique sont tout aussi accomplis, pleins de puissance, de délicatesse, et surtout d’émotion. Une émotion qui a traversé deux siècles, et que le public ressent toujours aussi fortement à son écoute.

Avec : Christian Moreaux, hautbois ; Marie-Astrid Arnal, piano ; Hélène Souque-Pédron, basson ; Thomas Zimmermann, clarinette ; Jean-Emmanuel Bertheau, cor

Auditorium du Conservatoire
Tarif plein : 10€
Tarif réduit : 5€ - Gratuit - 14 ans