Les cuivres

La trompette

Une sonorité généreuse et brillante place la trompette dans tous les types de formations musicales : orchestre symphonique, formation jazz, orchestre d'harmonie, de variété, de cirque, militaire...


Aucune force particulière, physique ou respiratoire, n'est nécessaire pour jouer de la trompette. Tout le travail consiste à réaliser un équilibre entre l'instrument et son propre corps. 

Le trombone

A l'origine, le trombone était un instrument utilisé par la musique sacrée au XVe siècle). Instrument polyvalent, à la sonorité riche, il est actuellement très sollicité dans de nombreux genres musicaux, de la musique classique au jazz, en passant par la salsa, le ska, le funk... Il se distingue également dans les orchestres symphoniques, les orchestres d'harmonie, les big bands, les brass bands, les fanfares... De nombreux compositeurs ont utilisé cet instrument : Monteverdi, Bach, Beethoven, Mozart, Malher, Ravel, Wagner, Xenakis, Duke Ellington...

Le tuba


Contrairement aux autres cuivres, le tuba a un passé récent. Ce n'est qu'à la fin du XIXe siècle qu'il est créé sous sa forme actuelle.



Le tuba est non seulement très sollicité dans de nombreux styles (classique, jazz, musique contemporaine, funk, musiques traditionnelles, harmonie, brass band...), mais aussi comme instrument soliste hors pair : de nombreux compositeurs actuels développent un répertoire étonnant pour ce cuivre véloce à la sonorité et au registre étonnants.

Le cor


En nombre pair, de deux (symphonies de Mozart) à huit (symphonies de Mahler) ou plus, le cor est un élément essentiel de la couleur orchestrale.



En petit groupe ou en musique de chambre, il est le compagnon recherché des autres instruments à vent, bois (Quintette à vent) ou cuivres (Fanfares de La Péri).